Home Finance Zoom sur les placements alternatifs au Livret A

Zoom sur les placements alternatifs au Livret A

par Afou

Il faut se rendre à l’évidence, il n’existe pas de livret alternatif parfait. En revanche, d’autres placements financiers permettent de générer des rendements plus attrayants. Il en existe de différents types. Logiquement, les meilleurs placements alternatifs sont à préconiser. Le point complet !

Les fonds obligataires et les actions en Bourse

Le Livret A reste l’un des principaux placements financiers des Français. Il enregistre au cours du mois de mai un nouveau record de collecte : 1,81 milliards d’euros. On lui reproche néanmoins d’être peu rentable. En effet, le rendement annuel du Livret A s’établit à 0,5%. C’est indéniablement faible par rapport aux autres placements à l’instar des fonds obligataires. En moyenne, ils délivrent des rendements excédant les 3%. On parle ici des supports d’investissement éligibles aux unités de compte (UC) en assurance-vie. Investir dans des obligations d’État reste sécurisant. Les risques de faillite sont quasiment réduits. En disposant de capitaux conséquents, il est possible d’investir dans des obligations d’État en direct.

Les fonds obligataires constituent un investissement rentable, en contrepartie d’un risque de liquidité. Idem pour les actions en Bourse. À la différence, ces dernières offrent des performances plus alléchantes. En tête de liste figurent notamment les actions internationales avec des rendements annualisés supérieurs à 7%. Viennent ensuite les actions Europe et les actions France avec des performances respectives de 5,6% et 5,7%. Bon à savoir, les actions ont dégagé plus de 13% de rendement annuel sur 40 ans. Accessibles à tous les types d’investisseurs (particuliers, professionnels), elles sont émises par des entreprises cotées en bourse. Pour profiter d’un rendement plus intéressant et rapide, souscrire un PEA (plan d’épargne en actions) demeure la solution privilégiée.

Les fonds euros de l’assurance-vie et le LDDS

Parmi les placements préférés des Français, on peut citer notamment l’assurance-vie. En termes de rendement, elle surpasse le Livret A. Plus concrètement, les fonds en euros délivrent chaque année un rendement moyen de 1,4%. Autre avantage : les fonds sont garantis par l’assureur. Il s’agit donc d’un placement sûr. Normalement, un contrat d’assurance-vie devrait proposer au moins un fonds en euros garanti. En contrepartie d’un faible rendement, il permet de sécuriser son épargne. Il faut néanmoins retenir que les fonds placés dans un contrat d’assurance-vie sont bloqués pendant un certain temps. Afin de bénéficier d’une fiscalité plus avantageuse, mieux vaut conserver son contrat d’assurance-vie pendant 8 ans ou plus. Deux possibilités de sorties sont envisageables : en rente viagère ou en capital.

D’autre part, les livrets d’épargne réglementés sont des alternatives intéressantes au Livret alternatif. Ils permettent notamment de supprimer les frais prélevés sur les intérêts réalisés. Le LDDS (ou Livret Développement Durable et Solidaire) reste un cas à part. Il offre un taux d’intérêt semblable à celui du Livret A : 0,5%. La différence notable se situe au niveau du plafond de dépôt. Il est fixé à 12 000 €, contre 22 950 € pour le livret A. Il faut, bien sûr, être domicilié fiscalement en France pour souscrire le LDDS. Les fonds placés sur ce type de produit d’épargne servent à financer des PME. Il est recommandé de recourir à un CGP pour gérer son patrimoine financier.

Related Posts

Leave a Comment